Ambiance confort
Publié le - 686 v. -

Préserver la chaleur de son habitat depuis sa façade

Isoler sa maison thermiquement depuis les façades extérieures permet d’habiter à l’intérieur sans être perturber. Ainsi, l’application d’une couche isolatrice se fait sur les murs extérieurs.

Le projet est appelé ITE ou Isolation Thermique par l’Extérieur. Outre le rôle de couverture, l’ITE garantit également l’esthétique de la maison ainsi que le confort des occupants. L’ITE constitue aussi une solution économique pour le chauffage.

25% de la chaleur à l’intérieur de la maison fuient par l’intermédiaire des murs et 30% via la toiture. En enveloppant les façades extérieures correspondantes par des matériaux isolants, la chaleur sera retenue à l’intérieur. Vous pouvez choisir entre différents matériaux pour l’isolation. Ils ont chacun leurs propres caractéristiques, mais tous efficaces et esthétiques. Votre budget déterminera la sélection outre votre préférence. Si la maison est déjà équipée de climatisation, le choix du matériau respectera certaines contraintes.

L’isolation sera parfaite une fois que tous les ponts thermiques ou les points de rencontres des parties de la maison seront obstrués.

Les atouts de l’ITE

L’ITE procure comme première privilège l’économie d’énergie. L’apport de chaleur à l’intérieur est optimal, et la perte sera minimisée. Seules les ouvertures : portes et fenêtres, génèreront de la perte. Ainsi, vous allez avoir une réduction considérable sur la facture du chauffage.

L’isolation assure aussi l’esthétique de la maison. Vous pouvez sélectionner la nature du matériau ainsi que sa forme. Si vous souhaitez en même temps rénover l’extérieur de votre habitation, vous pouvez profiter d’effectuer l’isolation.

Du point de vue budgétaire, vous pouvez jouir de subvention pour les travaux. En effet, il existe des organismes qui proposent du crédit destiné à la réalisation d’un projet d’isolation extérieure.

L’application d’une ITE

Vous pouvez choisir entre deux solutions :

  • L’une consiste à placer une couche unique d’isolant correspond tout de suite à la limite de l’épaisseur de l’isolation. Après, une autre couche vient s’ajouter de façon à éliminer tous les ponts thermiques.
  • L’autre consiste à disposer en apposition deux couches : la première posée derrière les chevrons servira de bardage, et la deuxième se posera entre les chevrons. Grâce à des tasseaux, la structure sera stabilisée.

L’ITE représente également une excellente isolation phonique. Elle peut être bien appliquée pour les habitations ou les établissements à proximité d’endroit bruyant ou public.

Les exigences d’une ITE

Toutes les maisons ne peuvent pas être isolées thermiquement sans répondre à certains pré-requis. Si vous avez un tel projet en tête, assurez-vous des facteurs suivants :

  • Des murs biens secs et sains : ceci étant donné que l’humidité abîmerait la structure. Il en est de même pour un mur en mauvais état, il risque de ne pas réussir à tenir la structure isolatrice.
  • La toiture doit être largement grande pour recevoir en intégralité les couches nécessaires à l’isolation.
  • Chaque façade doit être lisse pour assurer l’étanchéité des couches isolatrices entre elles.

Si votre immobilier est classé ou bien qu’il est sollicité à de forts vents fréquemment, alors l’ITE n’est pas recommandée pour vous. En effet, ces facteurs réduisent la durée de vie de l’isolation. Il n’est plus nécessaire d’acquérir une autorisation de construire lors des travaux. Elle s’intègre dans celle de la construction du bien lui-même. Par exemple, s’il s’agit d’un ravalement paris 16, vous pouvez signalez les travaux à la mairie de la ville.

Quels matériaux choisir ?

Une fois que vous êtes décidé, alors la première étape consiste à choisir la nature de l’isolant. Beaucoup de matériaux sont à votre disposition : la laine de verre, la laine de roche, le polystyrène expansé, le polystyrène extrudé, la laine de chanvre, l’ouate de cellulose, le monomur en terre cuire, le béton cellulaire, la fibre de bois, le polyuréthane et le verre cellulaire. Un expert dans le domaine saura prendre en charge des travaux. Vous pouvez toujours bénéficier de conseils lors de la sélection du matériau. En effet, il y en a qui ont plus d’atouts que les autres comme les laines minérales sont des anti-incendie en même temps. Un expert reconnaît la réputation de chaque matériau, il sera vous aider à trouver l’isolant adéquat pour vous : comme le bois qui constitue une protection à toutes saisons, ou le polystyrène qui résiste bien à l’eau.

Le prix au m2 d’un isolant

Les prix sur le marché changent tout le temps. Il en est de même pour les offres et les promotions, elles ne sont qu’occasionnelles. Quoi qu’il en soit, connaître quelques fourchettes va vous permettre de se préparer financièrement.

En moyenne, les matériaux cités plus haut ont des prix ballotant entre 110 et 225 euros le m2. Ce prix minimum correspond au polystyrène blanc épais de 140mm. Les 225 euros représentent la valeur d’une laine de bois de 160mm d’épaisseur. Il ne s’agit que des prix auprès des vendeurs, la main d’œuvre pour la pose est un tout autre tarif. Généralement, pour 10m2, la main d’œuvre vaut entre 10 et 40 euros.

Selon la technique appliquée à la pose de l’isolation, le coût des travaux change. Les techniques les plus chers coûtent entre 40 et 100 euros la finition. Ainsi, il vous appartient de bien choisir le matériau ainsi que la main d’œuvre.

Faites tourner un message en ce qui concerne ce billet si jamais vous avez envie d'exprimer votre marque.

Les publications similaires de "Bricolage confort"

  1. 5 Juil. 2019Des idées de déco façon Ripaton81 v.
  2. 3 Juil. 2019Comment accrocher un tableau abstrait chez soi?53 v.